Le son de mes talons est un peu comme les battements de nos coeurs ....

dimanche 6 avril 2008

Un week end à Paris. Deceptions.

La Marais est beau. Tendance, léché, astiqué, bobo...

J'ai marché des heures et des heures sur ces échasses avec cet appareil photo pourrave, Paris est magnifique. Sous ce gris, gris-bleu. Paris est vivant.  Même un dimanche. La jeunesse est dorée ici, mais elle n'a pas d'éclat. Des jeunes sur des bancs, armés de leurs bouteille de champagne à 6 heures de l'après-midi, c'est la première chose que j'ai vu, j'en ai vu des sacrès cocainés. Ce défilé permanent de filles au top, à leur top, au top de la mode qu'ici on ne connaît pas. Treillis, flare, Escarpins, bottes, chemises, lunettes, compensées, pull jacquard, cardigan cachemire, warfayer, le  tout vintage. J'aime tellement. Mais j'ai mis les pieds dans un monde différent. Adieu Tourcoing. Eux ignorent tout, ignorent la banlieue, ignore le populaire pourtant si riche.  Le populaire, lui n'ignore pas je crois. On ne cesse de rêver. De mieux. De plus dans nos mains, sur nos cuisses, dans nos poumons. Il n'est pas facile de s'enrichir autre chose, autrement.

Ma plus belle découverte  est sans aucun doute le quartier juifs. Au milieu de ces chapeaux, de ces kippas,  de tous ces hommes, je me sens tellement bien. A croire que mes origines m'appellent. La rue des rosiers, ses tonnes de strudels, de macrouts et la scène culte dans Rabbie Jacob. Ces snaks de bouffe juive. Et tout ce monde. Deux petites friperies pas terribles, terribles  mais trouvaille quand même d'une veste militaire et d'un pull de grand-mère, je n'ai absolument aucune idée de comment le porter... si vous avez des conseils:). (La prochaine fois je cours chez Guerrisol). Ici même les vides geniers ne sont pas poussiéreux. Des petits instants si sympas, la vue d'un vieillard au milieu d'une impasse une photo qui aurait pu être magnifique, un chanteur place des Vosges qui chantait "Cold song" , Ces impasses, ces cours, ces bâtiments. Mon papa qui finit son marathon. Et le ptit moment avec cette Jeanne, pas vue depuis si longtemps.

Sur ce . Je vous embrasse.

Et racontez-moi vos vacances....

[Un petit patchwork.] [Excusez la qualité merdique des photos, c'est décidé je change bientôt.]

Les Aventures de Rabbi Jacob - Louis De Funès

Posté par tagada59 à 09:59 PM - Commentaires [1] - Permalien [#]


samedi 29 mars 2008

Le festival de la vieille bourse: ce 29 mars 2008. JOurnée tellement bonne, douceur et légereté à ce jour.

En compagnie de ma Pauline d'amuur ( et j'en profite pour dire que putain je t'aime. )

Comment dire?? A refaire c'est sûr. Premier vrai concert gratuit et en plein air. fleurs_rose_00062_1NOus étions venu pour ce fameux groupe swingin partout, rencontré dans la rue avec Mariou,  dont les musiciens me fascinent. Si beaux et talentueux. M'enfiiin. Leur musique oscille entre swing, jazz manouche, musique tzigane. C'est ainsi qu'on a savouré tes yeux noirs  sur lequel on a dansé ('c'est décidé,  la prochaine fois on accompagne le mec bourré et la vieille mémé qui dansaient, j'aimerai bien être une mémé comme celle-ci, sans complexes, pétant la forme, dansant et jouant avec sa queue de cheval!!! )  Il y avait également juste avant  the bilbocks, groupe sympathique à la musique très commune et au bassiste MaMaMia ( genre chemise cravate, lunette, touffe et allure tellement Canet.

BOn ok, je dois avoir un problème hormonal, c'ets pas normal, d'être autant attiré par tout ce qui bouge  chez le sexe opposé. validée ? 

NOs amis du Swingin partout   

Posté par tagada59 à 10:13 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 27 mars 2008

Rapport de stage: Graphèmes, du 25 mars au 29 mars 2008

Ce qui consistait en un stage d'observation est devenu un stage d'ennui. Du genre: " Merde qu'est-ce que je fous là, à faire un stage en secrétariat..." L'entreprise est pourtant bien intéressante, dans un endroit magnifique, une vieille cave à sel du XVIIe siècle, décoré à merveille, une entreprise dynamique où graphistes, infographistes et  développeurs de marques travaillent ensemble. C'est une entreprise de login et de graphisme publicitaire, c'est à dire chargée de l'environnement d'une marque: ses emballages, ses sachets plastiques, ses étiquettes, c'est pourquoi les 23761941_pcommerciaux ont aussi une place importante dans la vie de l'entreprise: ils vont chercher le clients, le conseillent et écoutent ses envies, por ensuite les transmettre aux graphistes. Ils ont notamment travaillé pour La redoute ( toute la ligne de packaging de sa collaboration avec Christian Lacroix), Croustipâte ( un truc géniale va sortir dans quelques mois: un yaourt à trois fonctions, toute la ligne de biscotte d'Auchan, et pas que les biscottes d'ailleurs,  picwic.  M'enfin, je ne peux toucher à rien, je ne pars pas en déplacement, reste assis sur une chaise, parfois je sors un bouquin où j'écoute un peu d'musique. J'aurai quand même appris ce qu'est la vie de bureau ( pas faite pour moi, monotone), combien les relations avec la hiérarchie peuvent jouer, que 8h de boulot c'est fatiguant, que j'aurai mieux fait de faire un stage à Inno, et que je ne tiens pas en place, et que j'adore le sirop de pamplemousse rose( bon ok... J'ai fini la bouteille hé merde ca ballone quoi!) et passé deux midi super avec Aurore! <3. Ma tutrice de stage est excellente,  vive les Belges!!

Je sais maintenant  ce que je ne VEUX PAS  être:  graphiste, assisante commerciale, femme de ménage, jardinière, secrétaire, chargée de photocopie, coursier, vendeur, infographiste, porteuse de carton, spécialiste en recherches sur google, sur ebay, sur getty image.

Le site de Graphèmes.

Photo

- hé ?

-"Je vous aime"

Posté par tagada59 à 10:08 AM - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 13 février 2008

J'ai pas une vie de rêve. Je me crève à cette routine. Métro boulot dodo. Et parfois aux soirées arrosées et aux aprems à coser.

Je n'ai pas assez de prétention ni 10 années d'exploitation de moi-même pour le savoir précisement. Alors il y a un Septembre_Octobre_2006_075peu de ce que je voudrais être aussi. A vous de le dire. Comme beaucoup, je suis malheureuse. Et /ou heureuse. Selon Vous. Rarement selon Moi. J'ai une famille speciale, plutôt dans le type "parents bobos divorcés ayant refaits leurs vies mais pas tout à fait reconstruits". M'enfin! Je suis quand même optimiste! J'ai des supers amies ! Même si je suis jamais satisfaite, putain je vous aime. pas encoe d'ami. Arff. J'aime rêver ( élèmentaire. j'avais oublié.).

Tout d'abord je me plais à dire que je suis une artiste. L'art est ma première passion (après l'Homme bien sûr:) ). Et tout particulierement l'objet. Sa forme, sa signification, et son environnement :  tout m'attire. Le design et la décoration d'interieur sont donc mes favoris. Ahhhhh et puis, j'aime la mode. OUUuh oui. Celle du futur, celle qui étonne, qui attire. Le renouveau de celle du passé aussi. J'en profite donc pour dire que j'aime le vieux. Ce qui a vécu, ce qui est passé de mains en mains, ou au contraire, ce qui est resté à accompagner une personne pendant quelques temps. Un objet a son histoire. La quête du vintage, çà J'AIME. Enfin.... Enfin...  Cette passion pour le passé  ( maladive quand je ressasse), pour l'Histoire et son Homme, pour les vieux papiers, les vieux tissus, les vieux meubles, les vieilles cartes postales... (Non... Je ne suis pas encore une vieille schnock. Quoique. )

En vrac: The Beatles, The Libertines, Babyshambles, MAP, Kaiser chiefs, Franz Ferdinand, Aretha Franklin, -M-, BIllie Holiday, Ray Charles, Ella Fitzgerald, Gainsbourg, Leonard Cohen,BB Brunes, Ayo, Aventura, Micky Green, Feist, Anthony and the Johnsons, Queen,  Bach, Jean Louis Murat, Air, Les ritas (:( ), Les têtes raides, Louise attaque, The Tellers, Belle et Sebastian, Marilyn Monroe, Swingin partout (partout... partout...) Django Reinhardt, Razorlight, The kooks, The hoosiers, Brassens, Bob Dylan, The Beegees...

Une touffe à courtes pattes...

Posté par tagada59 à 10:47 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]